Organisation

Art 9 :
1- l’AEEMCI est dotée d’organes dirigeants et d’organes consultatifs.
2- les organes dirigeants de l’AEEMCI sont :

  • Le Congrès
  • L’Assemblée Générale (AG)
  • Le Conseil d’Administration (CA)
  • Le Comité Exécutif (CE)
  • Le Commissariat Central aux Comptes (CCC)
  • Le Conseil Régional
  • Le Sous-comité
  • La Section

3- les organes consultatifs de l’AEEMCI sont constitués de l’Imamat et du Conseil Consultatif

Art 10 : Le Congrès

  • Le congrès est l’organe suprême de l’association. Il détermine l’orientation de celle-ci
  • Il est composé des représentants des Sections, des Sous-comités, des Secrétariats Régionaux, des membres du CA, du CE, du CCC, du Président de l’Amicale des Anciens de l’AEEMCI ou son représentant, de l’imamat central de l’AEEMCI et du Conseil Consultatif.

Art 11 : L’Assemblée Générale

  • L’Assemblée Générale est l’organe de synthèse des activités de l’Association entre deux congrès.
  • Elle est composée des membres du CA, du CE, du CCC, des représentants des Sous Comités, des secrétaires Régionaux, du président de  l’Amicale des Anciens de l’AEEMCI ou son représentant, de l’Imamat central et du Conseil Consultatif.

Art 12: L’Imamat

  • L’Imamat est un organe consultatif de l’AEEMCI
  • l’Imam central de l’association est désigné par l’Amir de l’AEEMCI, les membres du CA, des CCC, et du président des 3A en collaboration avec le COSIM ; leur décision de nomination est entérinée par le congrès.
  • Sa destitution à lieu dans les mêmes formes et procédures ci avant citées.
  • Il est le conseiller religieux de l’association.
  • L’Imam désigne un premier et un second adjoint. Ce choix est notifié par écrit au Conseil d’Administration et au Comité Exécutif pour validation.
  • Les Sections et les S/comités proposent leurs Imams. Les propositions sont entérinées par l’Imam de l’AEEMCI.
  • L’Imamat est régi par un règlement conforme aux statuts et règlement intérieur.
  • En cas de vacance du poste de l’Imam central dûment constatée par le CE, le CA et les CCC ; le premier Imam adjoint assure l’intérim avec les pleins pouvoirs pendant trois mois avant le déclanchement de la procédure de désignation du nouvel Imam.
  • L’imam désigne un muezzin pour le fonctionnement de la mosquée.

Art 13 : Le Conseil d’Administration
Le Conseil d’Administration est composé de sept (7) membres dont quatre (4) choisis au sein de l’Amicale des Anciens de l’AEEMCI (3A) et trois (3) au sein de l’AEEMCI. Les quatre des 3A sont choisis par le président des 3A et les trois (3) de l’AEEMCI par l’Amir sortant. Tous ces choix sont entérinés par le congrès. 
Le Président du CA est choisi par le comité de choix parmi les sept (7) membres qui composent le CA. Son choix est entériné par le congrès.

Art 14 : Le Comité Exécutif (CE)

  • Le Comité Exécutif est l’organe d’exécution des décisions du congrès et dépend hiérarchiquement du Conseil d’Administration. A ce titre, il est chargé de la gestion de l’association. Il est régi par un règlement intérieur. Il est composé de 20 membres.

L’Amir
1 1er Vice Amir
1 2ème Vice Amir
1 Vice Amirate
1 Secrétaire National chargé des Affaires Financières (SENAFI) et 1 adjoint
1 Secrétaire National chargé des Affaires Administratives (SENAFAD) et 1 adjoint ;
1 Secrétaire National chargé de la Formation de la Culture et du Sport (SENAFOCUS) et 2 adjoints ;
1 Secrétaire Nationale chargée de la Cellule Féminine (SENACEF) et 1 adjointe ;
1 Secrétaire National chargé des Affaires Sociales (SENAFS) et 1 adjoint ;
1 Secrétaire National chargé de la Mobilisation et de l’Organisation (SENAMO) et 2adjoints ;
1 Secrétaire National chargé de la Communication et des Relations Extérieures (SENACREX) et 1 adjoint.

  • Comité Exécutif se fait aider de structures spécialisées ayant chacune son règlement intérieur conforme aux statuts et règlement intérieur.
  • Les secrétaires nationaux proposent à l’Amir les choix de leurs collaborateurs et de celui des membres de leurs structures spécialisées
  • Les structures spécialisées sont sous la tutelle des secrétaires nationaux.
  • Le secrétaire national doit avoir été membre du Comité Exécutif ou avoir dirigé au moins une section durant son militantisme.
  • Le Comité Exécutif dispose d’un secrétariat permanent.

Art 15 : L’Imarat

  • L’Amir de l’AEEMCI est désigné au congrès par un comité de choix présidé par l’Imam et composé du président du CA sortant, du président des 3A, de l’Amir sortant, d’un membre du CCC sortant et du président du congrès en cours.
  • Deux (2) mois au moins avant la fin du mandat en cours, le CE sortant et les sous comités peuvent faire des propositions au comité de choix de l’Amir.
  • Deux mois au moins avant la fin du mandat en cours, les organes de base (sections, S/C, SR) font leurs propositions d’Amir au Comité Exécutif par l’entremise des secrétariats régionaux
  • Les organes de base (sections et sous-comités) font leurs propositions par l’entremise des secrétariats régionaux.
  • Son mandat est de deux (2)ans non renouvelables.
  • Il doit être majeur, de bonne moralité et résider au lieu du siège.
  • Il doit disposer d’une instruction islamique suffisante.
  • L’Amir de l’AEEMCI représente l’association dans la vie civile.
  • Il nomme et démet les membres de son bureau.

Art 16 Le Commissariat Central aux Comptes (CCC)
1- Le Commissariat Central aux Comptes est l’organe de contrôle de la gestion des biens matériels et financiers de l’association.
2- Il est composé de trois (3) membres désignés par le congrès sur proposition des congressistes.
3-Au moins deux (2) membres du CCC doivent résider au lieu du siège.
4 - Les organes centraux de l’AEEMCI (CA, CE et CCC) font leurs propositions directement au comité de choix.
5- leur mandat est de deux (2) ans non renouvelables.

Art 17: le Conseil Consultatif
Le Conseil Consultatif est un organe consultatif de l’AEEMCI. Il est composé de cinq (5) membres choisis par l’Amir de l’AEEMCI.
Le président du Conseil Consultatif est désigné par les Conseillers à travers une consultation interne.
Le Conseil Consultatif est le conseiller technique de l’Amir et du Comité Exécutif.

Art 18: le Conseil Régional

    • Le conseil régional est l’assemblée délibérative des sous-comités d’une région.
    • Il est dirigé par un secrétariat régional
    • Le Secrétariat Régional (SR) est composé du Secrétaire Régional et de sept (07) adjoints.
    • La composition du bureau du Secrétariat
      Régional se fait à l’image de celui du CE avec un (1) membre par SERA.
    • Le Secrétariat Régional est l’organe d’exécution des décisions du CE et du Conseil Régional. Il coordonne les activités de ses sous-comités.
    • Le secrétaire régional est nommé par l’Amir sur proposition des sous-comités pour un mandat de 2 ans.
    • Le secrétaire régional peut se faire aider par d’autres collaborateurs qui ont rang de membre du SR.
    • Les SR sont tenus de respecter la même norme que le CE afin de faciliter le contrôle des CCC.
    • Les SR doivent rendre compte de leur gestion tous les trois (03) mois à l’Amir.

Art 19: Le Sous-comité

  • Le Sous comité est un regroupement de sections dans une localité. En cas de nécessité, le CE peut créer plusieurs sous comités dans la même localité sur proposition des SR.
  • Le Sous Comité est dirigé par un bureau. Il est dirigé lui-même par un président élu en Assemblée Générale Ordinaire du Sous Comité.
  • Le bureau du Sous Comité coordonne les activités entre les Sections d’une même commune.
  • Le bureau du Sous-comité est composé de quinze membres issus des Sections de la commune. Il est constitué comme suit :

1 Président
3 Vice-présidents dont une sœur chargée des affaires féminines
1 Secrétaire général
2 secrétaires généraux adjoints
1 trésorier général
1 trésorier général adjoint
2 délégués culturels
2 délégués sociaux
2 délégués à la mobilisation et à l’organisation.
5- Deux commissaires aux comptes désignés par l’AG du S/C veillent sous l’autorité des 3 commissaires centraux aux comptes au contrôle de la gestion des biens matériels et financiers.

Art 20: La Section

  • La Section constitue la cellule de base de l’association. Elle est créée dans les établissements primaires, secondaires et supérieurs universitaires les UFR et dans les grandes écoles, les résidences universitaires et les écoles confessionnelles sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger.
  • Le bureau de la section se compose de quinze (15) membres à l’image de celui du Sous-comité.
  • Deux commissaires aux comptes désignés par l’AG de la section veillent sous l’autorité des commissaires aux comptes du Sous Comité au contrôle de la gestion financière et matérielle de la section.
  • Il peut être créé au niveau d’une section un comité d’encadrement composé de personnes musulmanes internes ou externes à l’établissement.
  • Le CE se réserve le droit de démettre tout encadreur dont les idéaux sont contraires à ceux de l’AEEMCI.
  • Les sections du primaire sont encadrées par un personnel de l’établissement ou par un encadreur désigné par l’AEEMCI.

Alerte 

Dépêches

29-06-2017

SEMINIARE NATIONALE

SENAFOI GAGNOA 2017 Du 22 au 29 Juillet 2017 à Gagnoa

16-05-2017

Region Abidjan-Nord

Journée Culturelle du Sous-Comité D'Attecoubé le Samedi 20 Mai au Collège Charma.

16-05-2017

Region du Lôh Djiboua

Journée Culturelle du Sous Comité de Hiré le Samedi 20 Mai 2017. Guitry le Dimanche 21 Mai 2017

01-05-2017

Renouvellement des intances

OUATTARA Moussa, etudiant en Master 1 de Geographie à l'Université de Korhogo, elu Secretaire Regional du Poro pour 2 ans. (Comité Exécutif)

Soutenir l'AEEMCI (RASA)


Nous suivre sur Facebook

Les piliers de l'Islam

La Shaada

"Ach Adou Ana Ilaha Illa Allah wa Ach Adou Ana Mouhammad Rasoul Allah."La chahada est l’attestation qu’il n’y a de DIEU que ALLAH et que Mohamad est son prophète.

La Prière

Les 5 prières sont une obligation pour un musulman. Elles ont lieu à une heure précise et dans la direction de la Mecque.

La Zakkat

L’aumône ou zakat est une obligation pour chaque musulman qui le peut Elle représente environ 2.5% des revenus que l’on doit payer une fois par an.

Le jeûne de Ramadan

Le Jeûne est une obligation pour tout musulman en mesure de le faire. Le fidèle s'abstient de manger, de boire, d’avoir de mauvaises pensées et d'avoir des rapports sexuels du lever du jour au coucher du soleil.

Le Hajj

Chaque Musulman qui en a les moyens financiers et physiques doit effectuer lePèlerinage à la Mecque lieu saint de l’islam au moins une fois dans sa vie.