Soungalo COULIBALY


Amir
Soungalo COULIBALY

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités

Je voudrais commencer mes propos en rendant grâce à Allah (swt) qui a facilité l’organisation de ce 18 ème Congrès ordinaire et qui a orienté le choix des aeemcistes vers ma personne pour présider notre bien commun l’AEEMCI. La position dans laquelle je me retrouve aujourd’hui est la conjugaison des efforts de plusieurs personnes. 

Ainsi, après Allah, il est de mon devoir de dire merci à ma famille qui m’a toujours apporté son soutien et ses prières en toutes circonstances ; à mes différents formateurs et encadreurs qui ont guidé nos pas dans le militantisme et la formation religieuse par le canal de l’AEEMCI. Il convient également de remercier l’Amir KONE Mamadou qui a eu doublement confiance en nous en nous appelant dans son bureau et plus encore en nous confiant la tête d’un Secrétariat National. 



Aussi nous n'oublions pas de remercier le comité de choix qui a bien voulu nous confier
la direction de notre trésor pour les deux ans à venir, ainsi que vous chers frères et sœurs congressistes pour avoir entériné ce choix.

Notre mandat s’inscrit dans la continuité des actions posées par nos prédécesseurs. En effet, et comme l’affirme notre Charte en son article 13 « l’AEEMCI reste un édifice à bâtir où chaque génération doit poser sa pierre au-dessus de la précédente », notre plus grand défi sera de continuer de capitaliser les acquis des 40 ans d’expériences de l’AEEMCI. 

Si le mandat précédent a permis de rassembler ces milliers de personnes qui ont forgé l’histoire de notre structure, notre contribution sera d’affronter les nouveaux défis tout en renforçant cette cohésion. Au nombre de ces défis, la reconnaissance à l’AEEMCI du statut d’organisation d’utilité publique apparait comme primordiale. C’est donc à juste titre que ce 18ème Congrès Ordinaire l’a mis en exergue en adoptant le thème « AEEMCI 40 ans d’engagement au service des valeurs citoyennes : vers une reconnaissance de la Nation ivoirienne ». Cette aspiration nous semble justifiée car l’AEEMCI a permis la formation de la jeunesse aux valeurs morales, éthiques, religieuses et républicaines pour l’émergence d’une élite consciente de sa responsabilité d’acteur de développement de la Nation mais aussi par les nombreuses actions citoyennes qu’elle mène chaque jour et sur toute l’étendue du territoire ivoirien et même hors de nos frontières. Dans cette quête, nous espérons pouvoir compter sur votre soutien indéfectible Monsieur le Ministre d’Etat, cher parrain. La réalisation de ces objectifs ne saurait se faire sans l’implication, le soutien et les prières de vous nos anciens et ainés, mais aussi et surtout de chaque militant et sympathisant de l’AEEMCI.

Nous sollicitons particulièrement nos imams afin que la réussite de ce mandat soit présente dans toutes leurs prières quotidiennes. Soyez nos guides, nos conseillers en public comme en privé pour qu’au soir du 19ème Congrès nous puissions être fier du chemin parcouru ensemble.

Qu’Allah nous assiste et nous guide d’avantage,

Je vous remercie.

Alerte 

Dépêches

29-06-2017

SEMINIARE NATIONALE

SENAFOI GAGNOA 2017 Du 22 au 29 Juillet 2017 à Gagnoa

16-05-2017

Region Abidjan-Nord

Journée Culturelle du Sous-Comité D'Attecoubé le Samedi 20 Mai au Collège Charma.

16-05-2017

Region du Lôh Djiboua

Journée Culturelle du Sous Comité de Hiré le Samedi 20 Mai 2017. Guitry le Dimanche 21 Mai 2017

01-05-2017

Renouvellement des intances

OUATTARA Moussa, etudiant en Master 1 de Geographie à l'Université de Korhogo, elu Secretaire Regional du Poro pour 2 ans. (Comité Exécutif)

Soutenir l'AEEMCI (RASA)


Nous suivre sur Facebook

Les piliers de l'Islam

La Shaada

"Ach Adou Ana Ilaha Illa Allah wa Ach Adou Ana Mouhammad Rasoul Allah."La chahada est l’attestation qu’il n’y a de DIEU que ALLAH et que Mohamad est son prophète.

La Prière

Les 5 prières sont une obligation pour un musulman. Elles ont lieu à une heure précise et dans la direction de la Mecque.

La Zakkat

L’aumône ou zakat est une obligation pour chaque musulman qui le peut Elle représente environ 2.5% des revenus que l’on doit payer une fois par an.

Le jeûne de Ramadan

Le Jeûne est une obligation pour tout musulman en mesure de le faire. Le fidèle s'abstient de manger, de boire, d’avoir de mauvaises pensées et d'avoir des rapports sexuels du lever du jour au coucher du soleil.

Le Hajj

Chaque Musulman qui en a les moyens financiers et physiques doit effectuer lePèlerinage à la Mecque lieu saint de l’islam au moins une fois dans sa vie.